Les clefs pour bien choisir son papier peint

Vous vous êtes décidé pour un papier peint pour habiller vos murs ? Il ne reste plus qu’à arrêter votre choix sur le modèle qui correspond à vos attentes et à vos besoins pour assurer la qualité du rendu final… Une tâche plus ardue qu’il n’y paraît ! Pas de panique : vous êtes au bon endroit pour trouver les réponses à vos questions.

Le type et la matière

Le papier peint imprimé

Le grand standard prêt à poser. Vous le choisissez sur la base de sa teinte et de ses motifs et n’avez plus qu’à l’appliquer sur vos murs. Simple, mais efficace !

Mais le papier peint, ce n’est pas forcément que du papier ! L’éventail de matières disponibles s’est désormais considérablement élargi pour laisser libre cours à toutes les fantaisies. Vous pourrez donc faire votre choix sur l’une ou l’autre de ces matières :

  • Papier: le papier peint traditionnel, facilement trouvable dans les commerces dans un large choix de teintes et de motifs, qui demeure néanmoins assez fragile à la déchirure (notamment lors de l’encollage) et aux jaunissements.
  • Vinyle: bien plus résistant que son cousin en papier, le papier peint vinyle est recouvert d’une fine couche de PVC qui le rend particulièrement recommandable pour les pièces de passage et, cerise sur le gâteau, lessivable ;
  • Intissé: doux au toucher et facile à poser, le papier peint intissé est constitué de fibres textiles compressées et enduites d’une fine couche de vinyle qui lui donnent un aspect duveteux et optimisent sa résistance.

Le papier peint à peindre

Une solution particulièrement économique, qui prévoit néanmoins deux étapes de mise en place au lieu d’une seule : encollage puis peinture. En outre, il peut vous permettre de laisser libre cours à vos envies décoratives si vous ne parvenez pas à trouver le papier peint idéal dans les commerces traditionnels.

Comme précédemment, vous en trouverez plusieurs types :

  • Papier
  • Fibre de verre: plus solide que le papier, elle est idéale pour recouvrir les irrégularités d’un mur ; plusieurs tissages, de formes géométriques, sont généralement disponibles.
  • Intissé

La pièce

La pièce dans laquelle vous souhaitez disposer votre papier peint a bien évidemment son importance dans le choix que vous arrêterez.

S’il s’agit d’une pièce de passage, optez pour un papier peint résistant, au grammage élevé, qui ne craint pas les chocs ou les déchirures (vinyle ou intissé, dans l’idéal). À l’inverse, si vous désirez habiller les murs d’une pièce relativement peu fréquentée (comme une chambre) vous pouvez opter sans souci pour un papier traditionnel.

De même, prenez en compte le taux d’humidité auquel la pièce est régulièrement soumise. Les pièces typiquement sujettes à débat sont la cuisine et la salle de bains. Les vapeurs chaudes risquent de décoller un papier peint traditionnel ; le risque s’accroît si la pièce est petite et aveugle (pièce d’eau en appartement, notamment). De même, en cas de projections d’eau, il vaut mieux prévenir les taches disgracieuses de gouttelettes en choisissant un papier peint imperméable et lessivable.

Le prix

Question épineuse mais non moins déterminante que celle du prix ! Si vous choisissez d’assurer la pose vous-même, vous n’aurez que le papier peint en lui-même à payer, ainsi que toutes les fournitures nécessaires (pinceau, rouleau, colle). Les frais à avancer grimperont fatalement si vous confiez la pose à une équipe de professionnels (frais de déplacement, nombre d’ouvriers mobilisés, temps passé, surface à couvrir, etc.). Néanmoins, si vous n’êtes pas sûr de vous, cette dernière solution est sans doute la plus sage pour obtenir un rendu satisfaisant.

Selon les modèles, les papiers peints subissent des écarts de prix considérables, selon leur matière, leur motif éventuel, leur largeur, leur grammage, etc. Globalement, les revêtements à peindre et les papiers peints traditionnels sont les plus économiques, quand les papiers peints vinyle et intissé impliquent de mettre la main au porte-monnaie.

L’esthétisme

Sur ce critère, vous avez carte blanche et l’embarras du choix ! Vous pouvez aussi bien succomber aux unis, aux dégradés de couleurs, aux frises, aux motifs, qu’aux finitions originales et effets de matière. Dans tous les cas, veillez à accorder votre choix à l’ambiance générale que vous souhaitez insuffler à votre pièce. Évitez les teintes trop sombres ou les accumulations de motifs, ou limitez-les à un seul pan de mur, pour ne pas rapetisser et surcharger la pièce. Pensez également que le papier peint n’est pas réservé aux murs exclusivement, mais que vous avez également la possibilité d’en poser sur votre plafond pour donner du caractère à votre pièce. Dans ce cas, privilégiez les murs clairs.

Si vous ne trouvez pas votre bonheur dans le commerce, libre à vous de recourir aux avantages de l’impression sur papier peint pour obtenir un produit sur-mesure, en tout point conforme à vos besoins et à vos envies. La personnalisation relevant du luxe, ce type de papier peint sera bien entendu plus cher qu’un papier classique. Des entreprises comme Atmosphère Créations peuvent vous fournir conseils et devis.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *